chalet locatif
Retour aux articles

Comment louer son chalet sans rencontrer de difficultés en suivant ces 9 conseils?

Louer son chalet est un bon moyen de le rentabiliser et de réduire les frais d’entretien. Vous vous lancerez prochainement dans cette aventure ? Félicitations ! Voici 9 conseils pour louer son chalet sans tracas.

1. Vérification auprès de la municipalité

En d’autres mots, ce n’est pas toutes les villes qui autorisent la location de chalet et vous aurez certaines exigences à respecter. Vous devez également obtenir le certificat de conformité essentiel pour l’attestation de la classification de la CITQ, obligatoire pour tout propriétaire.

2. L’assureur a son mot à dire

Il est important d’aviser votre assureur et de vérifier si la location à des fins touristiques est acceptée. Votre couverture changera probablement et la prime d’assurance sera ajustée. Voyez le côté positif, discuter avec ce professionnel vous permettra peut-être d’obtenir quelques astuces concernant le contrat de location et la liste des règlements.

3. Quel sera le prix ?

Faites une étude de marché des chalets à louer dans la région qui sont similaires au vôtre et analysez les tendances du marché. Vous pourrez comparer les prix proposés, les inclusions\exclusions, les avantages et les activités à proximité pour établir votre prix.

4. C’est un revenu !

Si vous vous lancez dans la location de chalet, vous en obtiendrez un revenu. Et qui dit revenus, dit taxes sur les revenus. Consultez votre comptable pour être bien préparé.

5. Faites du bruit !

Faites la promotion de votre chalet sur les différentes plateformes existantes, mais également auprès de votre entourage. Il ne faut jamais négliger le bouche-à-oreille !

6. Contrat de location et liste de règlements

Mieux vaut être protégé, surtout quand vous louez votre chalet. Un contrat détaillé vous protège, et le locataire se sentira également plus en confiance avec autant de professionnalisme. Inspirez-vous des informations suivantes :

Coordonnées complètes du locataire (les vôtres aussi)
Montant total à payer (inscrire le détail : acompte, taxes, total)
Durée du séjour (date, heures d’arrivée et de départ)
Nombres de personnes maximums
Inclusions et exclusions (inclusions : literie, accessoires de cuisine, exclusion : bois de chauffage, équipement sportif)
Conditions d’annulation
Exigences (le locateur doit avoir une assurance responsabilité civile, définir le couvre-feu)
Etc.
7. Objets de valeurs et biens personnels en sureté

Si votre chalet est loué, mais qu’à l’occasion, vous y séjournez, il est important de mettre tout objet de valeur et vos biens personnels à l’abri dans une pièce ou un tiroir barré.

8. L’entretien vous revient

Ça peut paraître basique, et ça l’est, mais entretenir le chalet, le nettoyer entre chaque location est nécessaire. Personne n’a envie d’arriver dans une location où les serviettes sont sales, la literie est non lavée et où des cheveux parsèment le sol de la salle de bain.

9. Une agence de location ou gérer soi-même

Vous avez le choix : faire affaire avec une agence de location ou gérer la location du chalet vous-mêmes. Le processus peut parfois être lourd, sachez que vous n’êtes pas obligé de vous occuper de tout.

Crédit photo: photographe-immobilier.ca