reprise-de-finance

Avis en délaissement de 60 jours:

Recevoir un avis de 60 jours de son créancier hypothécaire, aussi appelé dans le jargon légal, préavis  d’exercice d’un recours hypothécaire, est une situation stressante due au fait que la conséquence ultime est la perte de sa propriété. Nul ne veut se retrouver sans domicile. La plupart des gens n’ont pas de connaissances approfondies dans le domaine légal et se font souvent mal conseiller par des gens de leur entourage.

 

2 façons d’éviter de perdre votre propriété après avoir reçu un avis de 60 jours:

  1. Corriger les défauts mentionnés dans l’avis de 60 jours

    Il s’agit de la solution la plus simple. Le préavis d’exercice d’un recours hypothécaire fera mention des différentes raisons pour lesquelles vous avez reçu ledit avis. S’il s’agit de raisons monétaires (e.g. des arrérages de paiement, le paiement des taxes foncières), vous devrez rembourser les sommes dues afin de mettre fin au préavis. Vous pouvez le faire en empruntant des fonds de vos proches ou en obtenant un prêt hypothécaire de deuxième rang si l’équité sur la propriété le permet.

  2. Vendre sa propriété

    Il s’agit de la solution que la grande partie des débiteurs ne veulent pas entendre, mais elle est bel et bien la seule solution possible si vous n’avez pas les fonds disponibles pour rembourser l’entièreté des sommes dues au créancier hypothécaire dans les délais requis. L’utilisation d’un courtier immobilier est fortement recommandé afin d’avoir une bonne stratégie de vente rapide, de plus même si vous recevez un avis en délaissement de 60 jours, vous n'êtes pas tenu de partir immédiatement car vous recevrez une convocation pour vous présenter devant un juge, par la suite un jugement sera rendu. Cela vous permettra d'avoir suffisamment de temps pour vendre votre propriété.

 

 

 

Par
Laissez-nous un commentaire